connexion

Veilleconstruction.be

Construction durable

Saint-Dié / 1 - Payer son loyer ou son chauffage ?

carte_France_Saint_Die_des_VosgesLe poids des charges contraint des allocataires sociaux au revenu très modeste à un choix critique : payer le loyer ou le chauffage. S’ils ne paient pas leur facture d’électricité ou de gaz, l’énergie est coupée. S’ils ne paient pas leur loyer, ils ne peuvent être expulsés.

La SA HLM le Toit Vosgien est un bailleur social actif depuis les années 70 dans la région de Saint-Dié-des-Vosges. Son objectif est d’augmenter régulièrement son offre de nouveaux logements : il est mis à mal par les locataires qui ne paient pas leur loyer ...

Saint-Dié / 2 – Isoler en paille un R+7 ?

Pagnoux_residence_Jules_Ferry_perspective_angleEn 2006, amener Le Toit Vosgien à se passer d’émetteur de chaleur était déjà un défi colossal en soi. Le pousser dans ses derniers retranchements pour l’orienter vers une construction en paille n’était pas envisageable. Les années ont passé. Le maître de l’ouvrage, Antoine Pagnoux et Vincent Pierré ont poursuivi leur cheminement, leur parcours s’est enrichi.

Un deuxième éco-projet voit le jour : l’ensemble Jules Ferry, 26 logements en collectif livrés fin 2013. Mêmes acteurs, même objectif, un résultat autre.
Pourquoi ?

Hydroénergie – Isolants : deux guides intéressants

Hyon_vieux_pont-barrage_Moulin-au-Bois_by_Jean-Pol_GRANDMONTLe dernier numéro de la revue Renouvelle reprend une série de publications intéressantes. J’en ai pointé deux, pour l’opérationnel.

La première concerne l’hydroénergie. La Wallonie vient de publier une nouvelle édition de son " Vade-mecum non-technologique du candidat à la réhabilitation d'un site hydroénergétique ", un outil précieux pour les personnes intéressées par le sujet (candidats, administrations, ...). Il est consultable en ligne.

Saint-Dié / 3 – Un focus sur la technique paille à Jules Ferry

Pagnoux_botte_de_pailleLa paille a une capacité extraordinaire : celle de se renouveler entièrement chaque année. Elle est produite en grandes quantités, si excédentaires qu’elle en vient à être considérée comme un déchet. La paille, un déchet ?

Non, au contraire, un excellent matériau d’isolation local à faible prix.

 

Saint-Dié / 4 – Diminuer la consommation énergétique est un objectif commum

Pagnoux_facade_sudComment y arriver ?

La participation de tous les acteurs est essentielle : le maître de l’ouvrage, l’auteur de projet, le thermicien mais aussi les locataires. Si l’objectif est commun, les bénéfices sont aussi partagés : conscientisation et gestion efficiente, expérience et réalisation exemplaire, faibles charges et confort, ...

Saint-Dié / 5 – La magie de la thermo-dynamique des fluides

Pagnoux_salle_de_bainsDans les bâtiments très basse énergie ou passifs, le besoin en énergie pour se chauffer est extrêmement faible. Dépense énergétique principale d’un bâtiment très performant, la production d’eau chaude sanitaire (ECS) requiert donc une attention toute particulière. Vincent Pierré est convaincu par la vision dynamique de la gestion des fluides qui permet de sous-dimensionner très fortement les installations... « à rendre fou le chauffagiste », nous dit-il !

Du cannabis pour la construction ?

Chanvre_wallon_culture_de_chanvreDu cannabis au chanvre, il n’y a qu’un pas ... Peut-on imaginer pour autant que les matelas de chanvre achetés pour isoler le grenier pourront servir de joint ?

Le cannabis sativa culta cultivé dans nos régions n’est pas du chanvre indien ! Le nôtre s’en différencie par sa teneur réduite en tétrahydrocannabinol (THC), cette substance psychotrope à l’origine de l’illicite succès de l’autre.

Quand un menuisier s’interroge sur la PEB….

photo d'un châssis mixte Je rencontre dans le cadre de mon métier, de plus en plus de difficultés générées par les nouvelles exigences PEB. Cela m’a amené à la réflexion suivante portant sur la « Pose de châssis et isolation, ou encore, la continuité de l'isolation par les châssis ».

D'abord, au vu de ce que proposent certains fabricants de châssis, nous remarquons des modifications importantes dans les contenus des structures (multiplicité du nombre de chambres, triple vitrage, isolation des vides et nombre de joints) qui, certes, sont excellentes mais seront vite obsolètes si la pose ne s’adapte pas en conséquence pour être mieux (bien) réalisée. 

Actuellement, la continuité de notre placement est le résultat d'une évolution saccadée aux rythmes des nouveaux apports constructifs et de l'obligation à de nouvelles performances.

Du chanvre pour renforcer des composites ?

Chercheur_Ecole_polytechnique_by_Jeremy_BarandeLes matériaux composites avec des fibres naturelles sont déjà d'usage courant dans le secteur de l'emballage, l'automobile, etc, mais aussi en construction pour des revêtements de sol, des châssis, du mobilier urbain, ...

Le Certech et ses partenaires français et belges ont étudié les composites à base de chanvre dans le cadre d’un projet Interreg pour la promotion de cette fibre naturelle.

L’école des élèves bleus : 1 – Les leçons du chantier

Science_Students_Icon_by_Icons8Une école bruxelloise qui s’est construite par à-coups et parfois de bric et de broc suivant les besoins,
Plus de 30 permis d’urbanisme en 100 ans en témoignent,
Des frais de chauffage qui consomment la moitié du budget de fonctionnement,
Une violence endémique qui augmente avec la population,
Un besoin criant de surfaces habitables supplémentaires,

Sous-catégories

Actualités

pave-rapport de veille femme construction

Suivez notre magazine Flipboard

Je m'abonne à la newsletter

Rapports de veille

pave-construction-durable-frasnes-forem

paroles d'e-veilleurs

Restez au courant, c'est pas demain la veille

Loading ...