connexion

Veilleconstruction.be

Vous êtes ici : Accueil // Contexte Socio-économique // Quand la construction s’inscrit dans une chaîne de valeur …

Quand la construction s’inscrit dans une chaîne de valeur …

En février dernier, l’IWEPS et ses partenaires, la DGO6 et la SOGEPA, ont sorti leur Rapport sur l’Economie Wallonne, un document à signaler pour son focus microéconomique sur le secteur de la construction et son potentiel d’innovation. Tout le chapitre 6 est consacré à une « Analyse du secteur de la construction dans une perspective de chaîne de valeur ».

page_de_garde_du_rapport_sur_eocnomie_wallonneCe rapport fait suite à une première analyse de 2016 sur laquelle il s’appuie pour établir une perspective à moyen terme.

A noter que le secteur de la construction y est étudié sur base des codes NACE. Chaque code présente l’avantage d’une définition précise d’activités et permet des recoupements transversaux de données. Toutefois, ils ne sont pas toujours considérés par les professionnels du secteur comme un découpage représentatif et usuel des activités. Ceux-ci parlent plus souvent de gros-œuvre, parachèvement, … et métiers associés. Les chiffres des sous-secteurs sont donc plus difficilement exploitables sur le terrain. Fermons la parenthèse et revenons au rapport.

Dans sa situation actuelle, la construction est impactée négativement par la crise, le travail détaché et/ou non déclaré, une pénurie de main d’œuvre qualifiée. Elle est aussi desservie par sa structure (quelques entreprises importantes pour une majorité de (très) petites entreprises) et sa faible capacité d’innovation. L’image ne semble donc pas idyllique mais il n’en demeure pas moins que le poids de ce secteur est considérable, sa valeur ajoutée excellente et sa zone d’influence étendue. Il s’inscrit, en outre, au cœur d’une stratégie de développement de la Commission européenne axée compétitivité et durabilité. Ses défis sont nombreux, en ce compris celui de maintenir et développer sa dynamique face aux innovations internes et à celles issues d’autres secteurs d’activités, qui définit sa position de maillon dans une chaîne de valeur. L'innovation sera portée, entre autres, par la digitalisation, la préfabrication / industrialisation, la performance énergétique, l’économie circulaire.

Ces différents paramètres sont détaillés, chiffrés et illustrés dans l'étude en situant la Wallonie par rapport à la Belgique et, le cas échéant, la Flandre, Bruxelles-Capitale, l’Europe. Une lecture intéressante qui porte à réflexion.

 Consulter le rapport (PDF - Focus Construction à partir de la page 213)

 

 

 

Pour mémoire :

  • IWEPS : Institut wallon de l’évaluation, de la prospective et de la statistique
  • DGO6 : Service public de Wallonie - Direction générale opérationnelle de l’économie, de l’emploi et de la recherche - Département de la Compétitivité et de l’Innovation
  • SOGEPA : Cellule d’analyse économique & stratégique

Source : « Rapport sur l’économie wallonne 2017 », 13/02/2017, www.iweps.be
Source de la photo utilisée à titre d’illustration : pixabay.com (CC0 Public Domain - Libre pour usage commercial - Pas d'attribution requise). Son utilisation n'engage en rien l'auteur sur un soutien ou un entérinement éventuel du contenu de l'article.

 

Pour poster un commentaire, n'oubliez pas de vous connecter

Actualités

pave-rapport de veille femme construction

Suivez notre magazine Flipboard

Je m'abonne à la newsletter

Rapports de veille

pave-construction-durable-frasnes-forem

paroles d'e-veilleurs

Restez au courant, c'est pas demain la veille