connexion

Veilleconstruction.be

Vous êtes ici : Accueil // Divers // Passif et +, des conférences à la carte !

Passif et +, des conférences à la carte !

illustration_A2M-bureau_architectureLe bureau d’architecture A2M a déjà une longue expérience dans les bâtiments passifs, zéro énergie, ... Régulièrement, leurs réalisations se distinguent comme «bâtiments exemplaires».

Cette expérience acquise au fil de leurs projets, de leurs voyages, de leurs rencontres, ils souhaitent la partager.

Ils ont conçu une série de conférences thématiques destinées, ou non, à un public spécialisé. Vous avez peut-être déjà entendu Sébastien Moreno-Vacca, Julie Willem ou Aline Branders lors de cycles de conférences organisés par le Cluster Eco-Construction ou à l’animation Veilleconstruction de décembre 2014 ? Ils sont passionnants et passionnés ! Chaque rencontre est l’occasion d’une réflexion sur un projet, des techniques, des risques et des solutions, ... En voici quelques exemples : « Isolation par l’intérieur : risques et potentialités », « Matériaux à changements de phase », « Que fait le passif à l’architecture ? ». Vous trouverez, ici, la liste complète des conférences qu’ils proposent à la carte aux organismes publics et privés, aux entreprises, ... Il ne vous reste qu’à choisir ! Si vous souhaitez participer à une conférence déjà programmée, consultez l'agenda sur le site A2M.

Et, surtout, ne soyez pas surpris de voir que le passif peut tout aussi bien s’appliquer à la nouvelle chancellerie de l'Ambassade belge à Kinshasa qu’à un immeuble mixte à Liège ou des bureaux rénovés à Bruxelles !

 

Sources :
- Courriel Julie Willem (A2M) 03/06/2015 15:21
- www.a2m.be
Source de l’illustration : crédit photo A2M

A lire également

Architecture + Passive

 

.

Pour poster un commentaire, n'oubliez pas de vous connecter

Actualités

pave-rapport de veille femme construction

Suivez notre magazine Flipboard

Je m'abonne à la newsletter

Rapports de veille

pave-construction-durable-frasnes-forem

paroles d'e-veilleurs

Restez au courant, c'est pas demain la veille