connexion

Veilleconstruction.be

Vous êtes ici : Accueil // Divers // La transparence dans les nouveaux matériaux

La transparence dans les nouveaux matériaux

transparence_ronds_dans_eauRappelez-vous cette habitation de l’architecte japonais Hiroshi Nakamura (Optical Glass House). Son jardin est serein, lumineux. Une paroi de briques de verre assemblées sur des tiges métalliques l’enclôt, véritable bouclier contre les nuisances sonores et visuelles de la route. Aujourd’hui à Amsterdam, une autre transparence surprend l’œil du badaud : la limpidité des maisons de cristal.

Mais la transparence habite aussi des matières inattendues, comme le bois de Timothée Boitouzet.

Les maisons de cristal (Crystal Houses)

 A Amsterdam, le projet de MVRDV pour une boutique Chanel étonne par son audace technique et architecturale. Le verre (briques, châssis, architraves) s’élance du rez-de chaussée pour se fondre, au premier étage, dans l’opacité des matériaux traditionnels. Au contraire de la maison d’Hiroshima, les joints sont fins, à peine visibles. Le résultat est obtenu grâce une colle transparente à haute résistance.

Cette courte vidéo vous expliquera le déroulement du chantier (démolition-reconstruction) avec la présentation du procédé de fabrication et d’assemblage des briques de verre.

MVRDV a toujours eu beaucoup d’affinités avec le verre, prenant plaisir à jouer de sa transparence dans de nombreux projets (magasin OMA à Tokyo, hôtel dans une serre géante, …). La technologie développée pour ce projet est, elle, tout à fait innovante, une prouesse qui a nécessité l’aide d’une équipe de spécialistes : des chercheurs de l'Université de Technologie de Delft, la firme d'ingénierie ABT, l'entrepreneur Wessels Zeist, les verriers vénitiens Poesia et la société allemande Delo Industrial Adhesives.

Woodoo, le bois devenu translucide

_woodoo_bois_transparentUn jeune architecte-biologiste français s’est distingué lors MIT Technology Review 2016 … architecture et biologie moléculaire, un parcours atypique qui mène à la création d’un matériau innovant, biosourcé , à base de bois et de résines.

Quelle est l’intérêt de cette invention ?

Bien qu'il soit coupé finement (7 à 10 mm d’épaisseur), le bois acquiert une grande rigidité grâce aux biomonomères qui remplacent la lignine et l’air. Il devient imputrescible, résistant au feu et aux insectes. A ces propriétés vient s’ajouter une qualité esthétique décisive : le bois se transforme en un matériau translucide.

Ce produit pourrait rencontrer un intérêt certain en construction et valoriser les filières bois locales. Le renforcement structurel de la matière permet d’utiliser des bois habituellement négligés à cause de leur faible résistance naturelle, comme les peupliers, les pins des Landes.

Pour développer son projet, Timothée Boitouzet a monté une start-up, Woodoo, et breveté le matériau. Premier objectif, créer du mobilier et, dans les années à venir, rendre le matériau porteur.

 

 

Sources :
- « Optical Glass House by Hiroshi Nakamura & NAP », 27/01/2013, www.dezeen.com
- « MVRDV replaces Chanel store's traditional facade with glass bricks that are stronger than concrete », 20/04/2016, www.dezeen.com
- « Le bois polymérisé, un biomatériau aux super-pouvoirs », Grégoire Noble, 22/04/2016 18:51, www.batiactu.com
Source de l’illustration (introduction) : pixabay.com (CC0 Public Domain - Libre pour usage commercial - Pas d'attribution requise). Son utilisation n'engage en rien l'auteur sur un soutien ou un entérinement éventuel du contenu de l'article.

 

Rappelez-vous cette habitation de l’architecte japonais Hiroshi Nakamura (Optical Glass House). Son jardin est serein, lumineux. Un bouclier de briques de verre assemblées sur des tiges métalliques l’enclôt hors des nuisances de la route. Aujourd’hui à Amsterdam, une autre transparence surprend l’œil du chaland : la limpidité des maisons de cristal.

Mais la transparence habite aussi des matières, inattendues, comme le bois de Timothée Boitouzet.

Les maisons de cristal (Crystal Houses)

A Amsterdam, le projet de MVRDV pour une boutique Chanel étonne par son audace technique et architecturale. Le verre (briques, châssis, architraves) s’élance du rez-de chaussée pour se fondre, au premier étage, dans l’opacité des matériaux traditionnels. Au contraire de la maison d’Hiroshima, les joints sont fins, à peine visibles. Le résultat est obtenu grâce une colle transparente à haute résistance. Cette courte vidéo vous expliquera le déroulement du chantier (démolition-recontruction) avec la présentation du procédé de fabrication et d’assemblage des briques de verre.

MVRDV a toujours eu beaucoup d’affinités avec le verre, prenant plaisir à jouer de sa transparence dans de nombreux projets (magasin OMA à Tokyo, hôtel dans une serre géante, …). Mais la technologie développée pour ce projet est tout à fait innovante, une prouesse qui a nécessité l’aide d’une équipe de spécialistes : des chercheurs de l'Université de Technologie de Delft, la firme d'ingénierie ABT,  l'entrepreneur Wessels Zeist, les verriers vénitiens Poesia et la société allemande Delo Industrial Adhesives.

 

Woodoo, le bois devenu translucide

Un jeune architecte-biologiste français s’est distingué lors MIT Technology Review 2016 … « architecte » et « biologiste », un parcours atypique qui aboutit à la création d’un matériau biosourcé innovant à base de bois et de résines.

Quelle est l’intérêt de cette invention ?

Le bois coupé finement (7 à 10 mm d’épaisseur) acquiert une grande rigidité grâce aux biomonomères qui remplacent la lignine et l’air. Il devient imputrescible, résistant au feu et aux insectes. A ces propriétés vient s’ajouter une qualité esthétique décisive : le bois se transforme en un matériau translucide.

Ce produit pourrait rencontrer un intérêt certain en construction et valoriser les filières bois locales. Le renforcement structurel de la matière permet d’utiliser des bois habituellement négligés à cause de leur faible résistance naturelle, comme les peupliers, les pins des Landes.

Pour développer son projet, Timothée Boitouzet a monté une start-up, Woodoo, et breveté le matériau. Premier objectif, créer du mobilier et, dans les années à venir, rendre le matériau porteur.

Pour poster un commentaire, n'oubliez pas de vous connecter

Actualités

pave-rapport de veille femme construction

Suivez notre magazine Flipboard

Je m'abonne à la newsletter

Rapports de veille

pave-construction-durable-frasnes-forem

paroles d'e-veilleurs

Restez au courant, c'est pas demain la veille