connexion

Veilleconstruction.be

Vous êtes ici : Accueil // Divers // Connaissez-vous Lulu ?

Connaissez-vous Lulu ?

illustration_concierge_petits_travauxIl fut un âge d’or où les immeubles avaient une conciergerie. Pression immobilière, coût du m². Les concierges disparaissent et tous ces petits services qu’ils rendaient avec eux. Qui appeler pour fixer une tringle à rideau, faire le bord d’un pantalon, nettoyer une vitre, paramétrer un mobile, … ? Les entreprises ne se déplacent pas pour ces micro-boulots !

Et Lulu ?

« Lulu dans ma rue » est une conciergerie de quartier. Le premier kiosque s’est implanté, en avril 2015, au Marais à Paris. Surprise, curiosité, enthousiasme, les habitants ont vite adhéré au concept. Six mois plus tard, il comptait 1700 clients, une progression continue depuis le démarrage. Il a été inauguré officiellement en mai dernier.

L’initiateur, c’est Charles-Edouard Vincent, ingénieur et professeur en haute école. Déjà actif chez Emmaüs, il aime s’investir dans les projets à vocation sociale et solidaire sans négliger la dimension économique. Ce projet de proximité s’inscrit en site urbain et requiert un quartier densément habité. La conciergerie jouxte une bouche de métro car le passage favorise les échanges.

Dimension sociale

L’impact social du concept est double. D’une part, il recrée des liens entre les habitants d’un quartier. D’autre part, il offre l’opportunité de valoriser des compétences à ceux qui, simplement, le souhaitent ou en ont besoin véritablement besoin. Par le biais de ce travail, ils retrouvent une place dans la société. Les Lulus sont des auto-entrepreneurs d’origine et de profils très diversifiés : l’un sera étudiant, l’autre pensionné, un troisième chômeur, …

Dimension économique

Les prestations sont facturées à prix modique : de 5 à 10 € par tranche de 20 minutes selon le type de services rendus. L’objectif est fixé à une centaine de commandes par jour à l’échelle d’un quartier. L’analyse de résultats montre l'augmentation des clients récurrents. Les besoins, bien présents, était jusqu’alors difficilement satisfaits. La démarche est simple et sympathique. Les prix sont abordables. Considérée comme un service à la personne, la prestation bénéficie d’une réduction d’impôt. L’idée répond à un réel marché de niche.

Et après ?

L’initiative est un succès. Elle séduit et passe les frontières. Dès 2017, de nouveaux kiosques devraient s’implanter à Paris. D’autres villes en France ont montré un vif intérêt mais aussi en Europe et en Asie.

LULU DANS MA RUE

 

 

 

Sources :
- « Lulu dans ma rue, la nouvelle conciergerie qui ‘réchauffe’ le quartier », La Rédaction, 09/06/2016, Demain la ville, www.lumieresdelaville.net
- « Le concierge est au coin de la rue », Catherine Rollot, 12/05/2015 07h05 (mis à jour le 20/05/2015 12h45), http://www.lemonde.fr
- www.luludansmarue.org
Source de l’illustration : pixabay.com (CC0 Public Domain - Libre pour usage commercial - Pas d'attribution requise). Son utilisation n'engage en rien l'auteur sur un soutien ou un entérinement éventuel du contenu de l'article.

 

Pour poster un commentaire, n'oubliez pas de vous connecter

Actualités

pave-rapport de veille femme construction

Suivez notre magazine Flipboard

Je m'abonne à la newsletter

Rapports de veille

pave-construction-durable-frasnes-forem

paroles d'e-veilleurs

Restez au courant, c'est pas demain la veille