connexion

Veilleconstruction.be

Vous êtes ici : Accueil // Divers // Le temps passe - Je me détends (2/3)

Le temps passe - Je me détends (2/3)

feuille_sur_plage_illustration_pretexte

Métro, boulot, dodo, métro, boulot, … le nez dans le guidon vous foncer dans la vie. Pas le temps d’une pause, pas le temps de lâcher prise.

Le mur vers lequel vous foncer s’appelle burn-out. Avant de vous y écraser, levez la tête et lisez : pause au bureau.

Pause au bureau … Késako ?

Créer une diversion pendant les heures de travail, juste avant ou après, c’est prendre le temps de lâcher la pression, de se revitaliser le corps et l’esprit.

La rédaction de We demain s’est essayée au yoga avec Anne-Charlotte Vuccino et sa méthode « Yogist - Bien au Bureau ». Aussi surprenante que la formule de yoga sur chaise puisse paraître, elle fait ses preuves. Les muscles contractés par une position assise prolongée se détendent progressivement. Un travail sur la respiration dissipe la tension et le stress, réactive l’attention et la concentration. Le travail sur la posture met le pratiquant à l’écoute de son corps et le préserve. Une excellente prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS).

De notre côté, nous avons testé la balade pendant midi. Le temps de mettre nos chaussures et de rejoindre un petit coin de verdure, 20 minutes de marche : respiration, végétation, chants d’oiseaux … Nous voici de retour. Circulation sanguine activée, allure détendue et positive, esprit ouvert et serein. Cet intermède nous a fait le plus grand bien. Exactement ce que dit l’article de Tim Christiaens qui rapporte le résultat d’une enquête de l’Université de Birmingham.

Les japonais, eux, pratiquent une gym douce, en musique. C’est le rajio taiso, un ensemble d’exercices simples que tous exécutent en même temps près de leur poste de travail. Pas besoin de salle de sport. Chaque jour, les radio et TV publiques proposent une séquence de 3 minutes. Certaines entreprises, comme Toyota, développent leur propre programme. D’autres proposent un suivi médicalisé (tension, poids, …) qui permet aux employés d’avoir une bonne connaissance de leur état de santé et de bénéficier, s’ils le souhaitent, d’un suivi personnalisé.

La méditation en entreprise est une autre option. Elle réduit le stress, détend le corps et affine les perceptions et la capacités de concentration. Certains la renommeront « entrainement mental » pour la débarrasser de tout notion ésotérique qui pourrait y être attachée. Pas sûr pourtant que la renommer ne dévoie pas sa finalité. Le tweet ci-dessous rapporte les témoignages de participants à une conférence sur la méditation. Un retour très positif.

Adopter de bons comportements au travail, dont celui de se donner le temps de prendre soin de soi, fait partie des soft skills, ces compétences comportementales.

Vous n’avez vraiment pas le temps ? Prenez juste celui de regarder cette intervention TED de Laura Vanderkam (sous-titrée en français) et …

 

 

… dégagez vos priorités !

 

 ... A suivre ...

 Lire aussi : Le temps passe - Je procrastine (1/3)

 

Sources :
- « We Demain a testé le yoga au bureau », Julie Jeunejean, 13/06/2017, www.wedemain.fr
- « Le rituel japonais du "rajio taiso", ces séances de gym au travail », 15/06/2017 12:07, trends.levif.be
- « Une balade sur le temps de midi ? Que des avantages », Tim Christiaens, 07/06/2017, www.jobat.be
- « La méditation en entreprise, ça marche ! », Francois Besson (MBA - General manager, Strategy consultant, Mindfulness trainer), 16/06/2017, www.linkedin.com
Source de la photo utilisée à titre d’illustration : pixabay.com (by Leovalente - CC0 Public Domain - Libre pour usage commercial - Pas d'attribution requise). Son utilisation n'engage en rien l'auteur sur un soutien ou un entérinement éventuel du contenu de l'article.

 

Pour poster un commentaire, n'oubliez pas de vous connecter

Actualités

pave-rapport de veille femme construction

Suivez notre magazine Flipboard

Je m'abonne à la newsletter

Rapports de veille

pave-construction-durable-frasnes-forem

paroles d'e-veilleurs

Restez au courant, c'est pas demain la veille