connexion

Veilleconstruction.be

Vous êtes ici : Accueil // Divers // La chronique du Tulou – Le clan (1/3)

La chronique du Tulou – Le clan (1/3)

Tulou_village_Hakka_by_Nicolussi

Au Moyen-Age, un contexte socio-politique instable oblige les clans du peuple Hakka, au Sud de la Chine, à se protéger. Comment ?

Trois clés sont au cœur de leur réflexion : défensecommunautéenvironnement. Trois clés qui débouchent sur la conception d'un bâtiment exemplaire et visionnaire, le TULOU.

Le Tulou est une forteresse en terre, ronde, ovale ou rectangulaire. Chaque clan a son Tulou qui abrite un habitat communautaire capable d'assurer sa protection, stocker ses réserves et garantir l’accès à l’eau.

Village et enceinte sont intimement liés dans une fortification qui peut atteindre 5 étages et s’enroule autour d’une place centrale.

Tout le rez-de-chaussée est dévolu aux espaces de vie, séjours, cuisines ou encore dédié au culte des ancêtres, aux fêtes. Les étages supérieurs sont occupés par les chambres et le niveau intermédiaire par les réserves. Chaque étage comporte une coursive qui y dessert l’ensemble des locaux.

 

 La vie communautaire vise au bien-être de tout le clan.

Quel est le message du clan aux hommes d’aujourd’hui ?

COMMUNAUTE

→ L’accroissement de la population urbaine s’accélère. Même si les constructions s’élèvent de plus en plus haut, la consommation de surface n’en reste pas moins bien réelle.

→ L’occupation de l’espace fluctue tout au long de la journée, tout au long de l’année, tout au long de la vie : travail, loisirs, intendance, vacances, mariage, naissances, familles recomposées, dépendance, retour au nid, … Au gré de ce programme, des espaces se libèrent, d’autres sont requis.

Aujourd’hui la problématique n’est plus la défense mais la surpopulation, la spéculation, la difficulté d’accès au logement, ... Mutualiser les espaces est une solution parmi d’autres qui se décline en toute une série de nuances et d’échelles, du quartier à l’appartement. Ne reniant pas le principe d’une sphère privée, la rationalisation intervient sous la forme d’espaces partagés qui s’inscrivent dans un autre « way of life »… un peu comme dans un Tulou !

Le fait qu’il soit communautaire n’empêche pas cet habitat d’être évolutif, même s’il est circoncis. Les surfaces privatives peuvent être modulées au gré des besoins. Le module ou un espace libéré par l’un peut venir compléter la sphère privée d’un autre, agrandir un espace commun ou accueillir un nouveau membre. Adaptation et flexibilité animent la vie de cet habitat.

Dans sa vision globale et pour les ensembles de bâtiments, la vie communautaire procède de schémas urbanistiques et politiques. Les motivations individuelles et les choix de vie peuvent lui donner la forme d’une simple colocation ou d’une réalisation en concertation avec les voisins.

Quels sont les autres points forts ?

La vie du clan, aujourd'hui, peut être animée par un projet professionnel ou social, voire les deux.

La vision professionnelle associe coliving & coworking, une façon de lutter contre l’isolement des nouveaux / jeunes entrepreneurs, très appréciée de la génération Y. Elle crée des espaces de collaboration qui favorisent les échanges, le partage d'expérience ou de savoirs, le bouillonnement intellectuel. Le concept peut être encore plus complet avec des services additionnels (entretien, courses, …) qui libèrent plus ou moins des contraintes domestiques ou enrichissent la réflexion (conférences, …) à l’exemple des :

  • HackerHouse pour des travailleurs du numérique;
  • SuperNanaHouse, comme vous l’aurez compris, une maison pour des femmes passionnées et dynamiques.

Le projet peut également s’appuyer sur la solidarité comme celui de ces seniors français qui refusent de faire le jeu du business de l’or gris, autrement dit, d’entrer dans le circuit des résidences-services et autres maisons de repos. Leur solution, éthique, repose sur la construction d’un habitat collectif, écologique et participatif géré sous forme de coopérative. ToitMoiNous est une extraordinaire aventure, humaine, solidaire et respectueuse, qui ne peut que faire des émules.

D’autres préféreront partager des valeurs intergénérationnelles. L’Échappée, par exemple, est un projet belge qui rassemble des citoyens de 0 à 62 ans et verra la construction à Bruxelles d’un habitat groupé multigénérationnel et durable.

Dans une société individualiste et de plus en plus virtuelle, toutes ces communautés ont un point commun : un choix de vie (bien réelle) où prime la relation humaine. Espaces, valeurs, forces, compétences, … sont partagés au bénéfice de tous, une démarche qui nous vient de la nuit des temps !

 

 

 ... A suivre ...

 

 

Sources :
- « Habiter l’infini, la promesse d’un nouveau concept de logement », Martine Jacot, 07/04/2017 10:24 (Mis à jour 16:37), www.lemonde.fr
- « Les tulou de Hekeng : des habitats groupés bien avant l’heure », Pascal Faucompré, 31/05/2017, www.build-green.fr
-  « Immobilier neuf : 7 innovations qui vont vous surprendre », M. Font, 16/06/2017, www.immoneuf.com
- « Tulou du Fujian », fr.wikipedia.org
- « Des ménages toujours plus nombreux, toujours plus petits », Fabienne Daguet (division Enquêtes et études démographiques - Insee), www.insee.fr
- « Coliving : ces entrepreneurs qui décident de vivre et travailler ensemble dans un seul lieu », Sofia Colla, 18/08/2017, www.wedemain.fr
- « Ils sont prêts à payer 600 euros pour vivre à 10 sans intimité, on est allés voir pourquoi », Jeanne Senechal, 29/08/2017, www.huffingtonpost.fr
- « Pour ne jamais aller en maison de retraite, ces seniors ont bâti leur coopérative d'habitants », Jean-Jacques Valette, 14/02/2017, www.wedemain.fr
- toitmoinous.fr
- www.habitat-groupe.be
- « Habitat collectif et habitat intergénérationnel », Pascale Thys, 10/2006, www.etopia.be

Source de la photos (son utilisation n'engage en rien l'auteur sur un soutien ou un entérinement éventuel du contenu de l'article) :
- « Hakka village » by Raffaele Nicolussi, 12/10/2010, Creative Commons Attribution 3.0 Unported license, commons.wikimedia.org

 

Pour poster un commentaire, n'oubliez pas de vous connecter

Actualités

pave-rapport de veille femme construction

Suivez notre magazine Flipboard

Je m'abonne à la newsletter

Rapports de veille

pave-construction-durable-frasnes-forem

paroles d'e-veilleurs

Restez au courant, c'est pas demain la veille