connexion

Veilleconstruction.be

Vous êtes ici : Accueil // Divers // Les drones – A chaque problème, une solution : encombrement et sécurité

Les drones – A chaque problème, une solution : encombrement et sécurité

Les drones sont amenés à effectuer des missions de plus en plus diversifiées et complexes, comme l’inspection d’ouvrage ou la recherche de personnes. Les espaces sont parfois si difficilement accessibles que leur envergure peut poser problème.

Les scientifiques tentent d’y remédier. La miniaturisation est une des pistes mais elle oblige à réduire le poids du matériel embarqué. N’y aurait-il pas une autre solution ? 

Encombrement

Une équipe française a trouvé son inspiration dans le biomimétisme. Les insectes et les oiseaux modifient le déploiement de leurs ailes pour se déplacer entre les obstacles. Les ailes du drones sont ses rotors. La configuration de base d’un drone s’inscrit dans un carré ou un polygone.

Rapprocher les hélices vers le centre n’est pas vraiment intéressant pour des raisons de stabilité, turbulence et encombrement. Par contre, si elles parvenaient à s’aligner, c’est différent. L’encombrement se réduit drastiquement. Même si l’engin perd un peu en stabilité, le bilan est positif.

Quad-Morphing©, un quadricoptère, en est la preuve. Ses hélices sont montées en couple sur un bras articulé relié au corps central par des câbles souples et rigides. Lorsqu’ils sont parallèles, le drone présente une configuration classique, lorsqu’ils s’alignent sa forme s’effile. Le drone détecte les obstacles et modifie automatiquement sa configuration jusqu’à réduire son envergure de moitié tout gardant la capacité de voler jusqu’à 9km/h.

La dernière version du prototype est en test depuis mai. 

Sécurité

Que les drones soient utilisés pour cartographier en 3D la grande muraille de Chine ou encore éteindre les incendies, le risque pour les opérateurs de se blesser avec les hélices est bien réel.

Une équipe australienne a développé un système de sécurité basé sur un cerceau en plastique à monter autour de chaque rotor. Dès que cet anneau entre en contact avec un obstacle, un capteur infrarouge envoie un message à un microcontrôleur pour déclencher le freinage d'urgence des pales. L’arrêt est quasi instantané : moins de 0,06 seconde.

Peu coûteux et léger, cet accessoire devrait intéresser tous les professionnels soucieux de leur sécurité. 

 

 

Sources :
- « Recherche : Un drone capable de modifier sa forme en plein vol », 31/05/18, www.drone-actu.fr
- « La grande muraille de Chine numérisées par des drones Intel »,05/05/2018, www.drone-actu.fr
- « Un drone pompier capable d’éteindre les reprises de feu », 22/05/2018, www.drone-actu.fr
- « Drones : ce système protège vos doigts des hélices », Marc Zaffagni (Journaliste), 29/05/2018, www.futura-sciences.com
Source de la photo utilisée à titre d’illustration : pixabay.com (by craigalance - CC0 Public Domain - Libre pour usage commercial - Pas d'attribution requise). Son utilisation n'engage en rien l'auteur sur un soutien ou un entérinement éventuel du contenu de l'article.

 

Pour poster un commentaire, n'oubliez pas de vous connecter

Actualités

pave-rapport de veille femme construction

Suivez notre magazine Flipboard

Je m'abonne à la newsletter

Rapports de veille

pave-construction-durable-frasnes-forem

paroles d'e-veilleurs

Restez au courant, c'est pas demain la veille