connexion

Veilleconstruction.be

Vous êtes ici : Accueil // Divers // Pourquoi devenir un co-HUTeur ?

Pourquoi devenir un co-HUTeur ?

En France, pendant cette nouvelle année universitaire, deux étudiants co-HUTeurs vont vivre une expérience exceptionnelle et, accessoirement, bénéficier d’un an de colocation gratuite dans un projet au cœur de la technologie : un appartement observatoire autour duquel se rassemblent plus de 20 partenaires pluridisciplinaires avec 60 spécialistes en interaction : de l’architecte au juriste, de l’informaticien à l’ergonome, du psychologue au mercaticien, ... 

Le projet « HUman @ home » ou HUT, initié par CNRS et l'université de Montpellier, a pour objectif de passer à la loupe la vie des deux sujets avec une large collecte de données grâce à la multitude de capteurs dont l’appartement est truffé (150 000 € d’équipement). Pourquoi ?

Pour étudier finement une série de thématiques associées au logement de demain qui abordent les grandes questions imbriquées de l’information, l’interaction, la législation, la technologie, tels que :

  • la gestion technique, juridique et éthique du flux de données y compris leur stockage, leur sélection et leur exploitation ;
  • l’optimisation de l’aménagement, du bien-être et du confort (postures, pollution intérieure, consommation énergétique, …) ;
  • le rapport des hommes aux objets et/ou systèmes connectés et leurs places respectives ;
  • le possible développement de services ;

Quelques exemples concrets simples ou complexes :

  • Comment respecter la vie privée des occupants au sein de cette mine de données ? Quelles informations partager ?
  • L’espace disponible est-il réellement occupé ? Comment les occupants s’y déplacent-ils ?
  • La posture adoptée pour l’ouverture des placards est-elle ergonomique ?
  • Que mangent les étudiants ? Qu’en est-il de la chaîne du froid ?
  • Quel dialogue s’établit entre les cobayes (intelligents) humains et technologiques ?
  • Une gestion entièrement automatisée des équipements est-elle pertinente ? Les interventions humaines pénalisent-elles ou améliorent-elles les résultats ?

Des expériences additionnelles sont prévues en cours d’année sur des thématiques spécifiques comme, par exemple, l’étude du travail musculaire excentrique sur un vélo 2.0.

Un premier bilan à la fin de l’année scolaire permettra de faire évoluer l’appartement avant d’accueillir les nouveaux volontaires. La reconduction de l’expérience est prévue pendant 3 ans. Elle représente une occasion unique de relever des données très objectives. Actuellement et sauf prototypes spécialement dédiés ou constats sur le terrain, le regard des occupants sur le confort de leur logement est évalué avec la classique méthode de l’enquête comme celle que l'institut Harris Interactive a effectuée cette année pour le groupe IGC, constructeur français de maisons individuelles.

En 2016, déjà, Will Knight, rédacteur à la revue technologique du MIT, a fait état des travaux d’une start-up, Brain of Things, sur le concept de logement apprenant, des immeubles d’appartements truffés de capteurs et d’équipements intelligents afin que leurs services puissent s’adapter aux besoins des propriétaires. Quelques-uns de ces logements conceptuels ont été concrétisés en Californie par un promoteur immobilier. Sont concernés, entre autres, l’éclairage, les électro-ménagers, le chauffage, la climatisation, le sanitaire, le divertissement … jusqu’à la surveillance et l’alimentation des animaux domestiques ! Toutefois, l’argument du service rendu, notamment pour les personnes dépendantes, semble prendre le pas sur la problématique de la confidentialité dans la gestion des données. D'où l'intérêt de cette étude française sur le développement de logements intelligents pour analyser l’impact du respect de la vie privée sur le traitement des données (ou inversément) alors que chez nous il est, a priori, une valeur plus fondamentale. 

Penser le logement de demain et lui donner vie est un vrai défi pour les scientifiques et les entreprises.

 

 

Sources :
- « La vie dans un appartement de deux volontaires disséquée par 60 chercheurs », Rédaction bâtiment, 20/06/2018, batijournal.com
- « Le logement de demain et les nouvelles façons d'habiter scrutés par le CNRS », Grégoire Noble, 21/06/2018, www.batiactu.com
- « Que signifie le confort d'un logement pour les Français en 2018 ? », Grégoire Noble, 21/06/2018, www.batiactu.com
- « A Robotic Home That Knows When You’re Hungover », Will Knight, 10/03/2016, www.technologyreview.com
- « Immobilier neuf : 7 innovations qui vont vous surprendre », M. Font, 19/09/2017, www.immoneuf.com
- http://hut.edu.umontpellier.fr/
www.livingtomorrow.com
Source de la photo utilisée à titre d’illustration : pixabay.com (by La_Petite_Femme, CC0 Public Domain - Libre pour usage commercial - Pas d'attribution requise). Son utilisation n'engage en rien l'auteur sur un soutien ou un entérinement éventuel du contenu de l'article. 

 

Pour poster un commentaire, n'oubliez pas de vous connecter

Actualités

pave-rapport de veille femme construction

Suivez notre magazine Flipboard

Rapports de veille

pave-construction-durable-frasnes-forem

paroles d'e-veilleurs

Restez au courant, c'est pas demain la veille