connexion

Veilleconstruction.be

Vous êtes ici : Accueil // Divers // #Instagram ... le nouvel allié des architectes ?

#Instagram ... le nouvel allié des architectes ?

Les architectes et designers ont tout intérêt à utiliser les réseaux sociaux pour faire connaître leurs travaux à l’exemple d’Instagram, plate-forme de partage d’images. Certains reconnaissent à ce puissant outil de marketing le pouvoir d’influencer la conception elle-même. 

La plate-forme est basée sur le visuel, un mode de communication qui cartonne aujourd’hui, qui est celui des architectes et designers. Elle offre aussi la possibilité d’échanger des messages, de créer des stories, de poster des vidéos (un service amené à se développer),...

Avant l’été, Instagram a dépassé le milliard d’utilisateurs - 1 terrien sur 7 -  et ne s’arrêtera pas en si bon chemin.

Dans la sphère de l’architecture, les profils et objectifs des instagrammeurs sont variés. Il y a :

  • l’architecte qui y voir un outil promotionnel ;
  • celui qui subit les références photographiques de ses clients ;
  • celui qui y trouve une source d’inspiration ;
  • ceux qui y flattent leur égo ou encore qui vont y chercher une rémunération;
  • la communauté des photographes à la recherche d’un angle inédit ;
  • les addicts qui conditionnent la valeur d’un bâtiment aux photos qu’ils pourront y faire, …

Certains la jouent en solitaire, d’autres s’inscrivent dans une communauté, pouponnière d’où jailliront de nouveaux talents, espace d’échanges et de partage, …

Des sites professionnels dédiés à l’architecture comme Dezeen ou Archdaily ont détecté tout l’intérêt d’y être présents, le premier compte 1,6 million de followers et le second 1,7 million. Un des effets secondaires, positif, du réseau social est de sensibiliser le grand public à l’architecture et au design.

Tous ont en commun l’exigence de photos de qualité pour mettre en valeur les projets. Le flou et le cadrage approximatif n’y ont pas leur place. Heureusement, la technologie actuelle y pallie. Les smartphones sont toujours prêts à être dégainés et leur précision graphique est excellente. Des logiciels et des filtres permettent par la suite d’optimiser l’image et l’honnêteté intellectuelle conditionnera l’importance des retouches.

L’opportunité pour l’architecte

Instagram est un outil de commercialisation. Les utilisateurs découvrent des projets, les abonnés suivent le travail de leurs concepteurs de prédilection. Mieux vaut peu démarrer avec de contenu mais qu’il soit attractif. Il s’enrichira au fil du temps. L’aspect chronophage de l’activité n’est pas négliger.

Un petit coup de pouce de l’extérieur est le bienvenu : les fabricants eux-mêmes peuvent intervenir dans le processus en relayant les photos des projets qui ont utilisé leurs produits ou en les hébergeant dans leurs propres storyboards.

Les abonnements auxquels l’architecte souscrira alimenteront sa réflexion, susciteront les échanges et les interactions.

L’objectif est à terme de générer du trafic. Plus l’information circule, plus elle a des chances d’être vue, appréciée et, peut-être, de séduire de futurs clients.

La contrainte pour l’architecte

Que le client arrive chez l’architecte avec un dessin ou une photo publicitaire de matériau ou de cuisine, ce n’est pas nouveau. Avec Instagram et autres plates-formes similaires, sa base de données s’est sérieusement élargie. La liberté créative de l’architecte en sera peut-être limitée.

Par contre, ce qui est inédit, c’est la quête d’éléments instagrammables. Une architecte londonienne, Farshid Moussavi, fait le constat qu’un réseau social comme Instagram peut influencer la conception architecturale. Pour répondre à la demande des clients, les immeubles doivent proposer des éléments forts qui puissent être partagés. Aujourd’hui, des hôtels préfèrent axer leur stratégie commerciale sur l’originalité de points de vue, la conception d’aménagements parfaits pour des spots Instagram plutôt que la qualité de leur literie. 

Quelques illustrations 

Voici quelques exemples repris parmi tant d'autres sur Twitter. Ils témoignent de l'intérêt pour Instagram avec un hashtag, un lien direct vers la plate-forme, un commentaire et, pour ce dernier tweet non inséré de Pokaa, le libellé "Madame Julia, le nouveau café qui va colorer l’Instagram strasbourgeois".

 

  

  

 

 

 Sources :
- « Creating instagrammable moments "now part of architectural briefs" says Farshid Moussavi », Marcus Fairs, 05/06/2018, www.dezeen.com
- « The Most Important New Tool for Architects: Instagram », Collin Abdallah, 28/08/2018, www.archdaily.com
- « Avec Instagram, l'architecture n'est-elle plus créative ? », Jean-Philippe Hugron, 11/04/2018, www.lecourrierdelarchitecte.com
- « Architecture, design... Top 10 des comptes Instagram qui nous font rêver ! », Coralie Agnimel, 19/08/2017, edito.seloger.com
- « Does Instagram influence architecture ? », Sarah Matarazzo, avril 2018, www.alsecco.co.uk
Source de la photo utilisée à titre d’illustration : pixabay.com (by Webster2703 - CC0 Public Domain - Libre pour usage commercial - Pas d'attribution requise). Son utilisation n'engage en rien l'auteur sur un soutien ou un entérinement éventuel du contenu de l'article.

 

Pour poster un commentaire, n'oubliez pas de vous connecter

Actualités

pave-rapport de veille femme construction

Suivez notre magazine Flipboard

Je m'abonne à la newsletter

Rapports de veille

pave-construction-durable-frasnes-forem

paroles d'e-veilleurs

Restez au courant, c'est pas demain la veille