connexion

Veilleconstruction.be

Vous êtes ici : Accueil // Génie civil // Génie routier // La valorisation des granulats recyclés, une technique d’avenir ?

La valorisation des granulats recyclés, une technique d’avenir ?

CRR_granulats_recyclesPoser la question, c’est déjà un peu y répondre. Aujourd’hui, les granulats recyclés sont déjà utilisés lors de construction d’infrastructures routières. Demain, ils le seront encore plus. 

Leur valorisation, tout à fait en phase avec une démarche durable, demande cependant une certaine vigilance. Ce fut justement un des sujets abordés pendant la journée ‘Valorisation des granulats recyclés’ au Centre de Recherches routières (CRR). Voici quelques-unes des réflexions qui m’ont interpellé : 

 

Les normes 

Ce sont surtout les normes qui ont été mises en évidence et leurs nouveautés. Le problème qui se pose aujourd’hui, c’est l’apparition d’une disparité régionale. Si certaines normes sont encore les mêmes pour l’ensemble de la Belgique, ce n’est pas le cas pour le recyclage qui dépend de la législation environnementale. Il y a des différences entre les textes en Région Wallonne et en Région Flamande où le recyclage semble plus prisé. Ce peut être l’objet d’un débat : la Wallonie est-elle favorable à ces techniques ? Lors des travaux sur l’E411, par exemple, les fondations et sous-fondations en béton qui ont été démolies ont été réutilisées dans le nouveau coffre.

 

Les mélanges  

  • origine des granulats recyclés 

Voilà qui soulève une autre question ... Imaginons des granulats fabriqués avec du béton recyclé provenant, par exemple, de routes et de ponts. Pour fabriquer du nouveau béton, on mélange le tout ... du béton reste toujours du béton !

Mais le nouveau béton aura-t-il la même valeur de résistance ? Comment un béton maigre pourrait-il est réutilisé dans un béton hyper vibré comme sur un pont. Il y a quand même une sacrée différence dans les compositions, même au niveau du ciment. C’est une vraie difficulté relevée par les participants au séminaire. Si ce type de valorisation devait se faire, il y aurait absolument un nouveau tri à réaliser : mettre d’un côté les bétons pour ponts, d’un autre celui des routes, ...

  • particules fines 

Les particules fines sont aussi un problème si on fait du recyclage. Quand on met le fond de coffre sur une route, que se passe-t-il en dessous ? Qui nous dit que tout tient correctement ? A un moment donné, n’y a-t-il pas un écrasement des particules fines ? C’était un sujet de discussion intéressant.

 

Les informations 

Lorsque des granulats recyclés sont livrés, ils sont accompagnés d’un certificat qui mentionne exactement d’où ils viennent, qui les a faits, leur composition, ... enfin toutes les informations nécessaires.

Un des intervenant s’est posé la question de savoir quelle est la fiabilité de ces données, quelle preuve peut-on avoir que c’est vrai ? Il faudrait pouvoir vérifier la validité de tous ces renseignements. Ce à quoi une entreprise participante a répondu qu’elle travaillait sérieusement et qu’elle l’invitait à visiter son usine pour voir comment elle procédait.

 

En résumé, les présentations en français et les ateliers étaient très riches par la diversité des questions soulevées et des solutions envisagées. Je conseille aux personnes qui n’ont pas pu assister de consulter le site du CRR... avec un petit tour par l’agenda : pour les 60 ans du CRR, d’autres séminaires seront organisés d’ici la fin de l’année... leurs sujets en sont aussi bien alléchants !

 

Source : journée d’information ‘Valorisation des granulats recyclés’, CRR, 12/06/2012, Sterrebeek

Pour poster un commentaire, n'oubliez pas de vous connecter

Actualités

pave-rapport de veille femme construction

Suivez notre magazine Flipboard

Je m'abonne à la newsletter

Rapports de veille

pave-construction-durable-frasnes-forem

paroles d'e-veilleurs

Restez au courant, c'est pas demain la veille