connexion

Veilleconstruction.be

Vous êtes ici : Accueil // Gros oeuvre // Couverture - zinguerie - étanchéité // Toitures inclinées et exigences en matière de sécurité incendie : le tour de la question

Toitures inclinées et exigences en matière de sécurité incendie : le tour de la question

CSTC_composition_toiture_en_3D

Cet article rassemble en quelques questions les points importants concernant la sécurité incendie des toitures inclinées et complète les informations fournies à ce sujet dans la NIT 251. Les réponses sont basées sur les prescriptions de l’arrêté royal ‘Normes de prévention de base’ applicable aux bâtiments nouveaux. Les prescriptions reprises dans cet article ne s’appliquent donc pas aux toitures des maisons unifamiliales, lesquelles ne font pas l’objet d’exigences en matière de sécurité incendie.

 

1.Le rapport du service d’incendie demande que les éléments dits structurels de la toiture d’un bâtiment bas présentent une résistance au feu R30. Qu’entend-on par ‘éléments structurels’ ? Que veut dire ‘R30’ et comment y répondre ?
Tout d’abord, rappelons que l’arrêté royal ‘Normes de prévention de base’ distingue les bâtiments bas (h < 10 m), les bâtiments moyens (entre 10 et 25 m) et les bâtiments élevés (h > 25 m). Ensuite, précisons que la résistance au feu est l’aptitude d’un élément de construction à conserver, pendant une durée déterminée d’incendie, la stabilité au feu (critère R) et/ou l’étanchéité au feu (critère E) et/ou l’isolation thermique (critère I) et/ou toute autre fonction exigée.

Consulter l'article.

 

Pour poster un commentaire, n'oubliez pas de vous connecter

Actualités

pave-rapport de veille femme construction

Suivez notre magazine Flipboard

Je m'abonne à la newsletter

Rapports de veille

pave-construction-durable-frasnes-forem

paroles d'e-veilleurs

Restez au courant, c'est pas demain la veille