connexion

Veilleconstruction.be

Vous êtes ici : Accueil // Législations - réglementations // Nul n’est censé ignorer la loi, et pourtant ?

Nul n’est censé ignorer la loi, et pourtant ?

(auteur_de_la_photo:Rilba)_Travaux_de_renovation_du_viaduc_de_Garabit_echafaudage

Depuis le 31 août 2005, un arrêté royal est en vigueur indiquant les dispositions à prendre concernant les travaux en hauteur. 

«(...) L’employeur prend les mesures matérielles et organisationnelles nécessaires afin que les équipements de travail pour les travaux temporaires en hauteur mis à la disposition des travailleurs soient les plus appropriés au travail à réaliser les permettant ainsi ...  

d’assurer le bien-être des travailleurs lors de l’utilisation de ces équipements . (...)»1 


L’employeur doit former tous ses collaborateurs qui effectuent des tâches en hauteur
et doit désigner les personnes compétentes pour effectuer ces travaux.  

Malgré cette loi, nombreux sont les ouvriers qui s’attèlent à des tâches liées aux travaux en hauteur sans, au préalable, aucune formation ni information de l’employeur. Pourtant les chiffres parlent par eux-mêmes ...  

1/3 des accidents graves, voire mortels, sont liés aux travaux en hauteur.


Incidence/attendu en matière d’offre de formation
 : offre de formation pertinente par rapport à l'obligation légale et aux besoins du secteur 


Sources :

  1. du texte : www.emploi.belgique.be (consulté le 03/02/2012)
  2. de la photo 'Travaux de rénovation du viaduc de Garabit' : travail personnel de RILBA (21/07/2011), disponible sur commons.wikimedia.org - L’édifice est indexé dans la base Mérimée, une base de données du patrimoine architectural français gérée par le Ministère français de la Culture sous la référence PA00093539 (consulté le 08/02/2012)

Pour poster un commentaire, n'oubliez pas de vous connecter

Actualités

pave-rapport de veille femme construction

Suivez notre magazine Flipboard

Je m'abonne à la newsletter

Rapports de veille

pave-construction-durable-frasnes-forem

paroles d'e-veilleurs

Restez au courant, c'est pas demain la veille