connexion

Veilleconstruction.be

Informations générales

En cette fin d'année, un petit conte de Noël?

Il était une fois un tailleur de pierre qui avait des mains en or. Les pierres qui sortaient de son atelier étaient d’une perfection telle que bien vite sa réputation dépassa les frontières. Il ne savait où donner de la massette et du ciseau. Lui vint l’idée d’engager du personnel mais la déception fut complète, jamais il n’aurait osé laisser sortir de son atelier des pierres aussi sordidement réalisées. Régulièrement, ses jeunes fistons venaient le supplier de le prendre avec lui pour leur apprendre le métier, mais le paternel les trouvait trop jeunes ou il n’avait pas le temps…C’est que son carnet de commandes ne désemplissait pas et qu’il s’était engagé sur l’honneur à fournir les pierres à temps. Avec les années, et bien que cette fois, ses fils furent assez grand en âge, ils ne demandèrent tout simplement plus rien à leur père… Vint un hiver, un hiver plus rigoureux que les autres… Notre tailleur de pierre bien que travaillant comme un forçat n’avait pas réussi à boucler avant les mauvais jours. N’étant plus livré en matière première, il obtint la permission d’aller lui même extraire la pierre… Funeste permission qui devait lui couter la vie… Les fils étaient en pleurs… Le téléphone alternait les condoléances des proches et les doléances des clients… Qu’allaient-ils devenir ? Ils ne savaient pas tailler la pierre, de quoi allaient-ils vivre ?

Lire la suite : En cette fin d'année, un petit conte de Noël?

La pierre de Gobertange menacée ?

Grand Place de Bruxelles Pierre de Gobertange

Gobertange, hameau de la commune de Jodoigne en Brabant wallon, dispose sous son sol d'un des plus beaux joyaux que les maçons puissent mettre en oeuvre, la pierre de Gobertange. 

Lire la suite : La pierre de Gobertange menacée ?

Actualités

pave-rapport de veille femme construction

Suivez notre magazine Flipboard

Je m'abonne à la newsletter

Rapports de veille

pave-construction-durable-frasnes-forem

Restez au courant, c'est pas demain la veille