connexion

Veilleconstruction.be

Vous êtes ici : Accueil // Parachèvement // Peinture du bâtiment - pose de revêtements // Le dernier combat de la fibre de verre

Le dernier combat de la fibre de verre

changement_de_lookHier, ma femme téléphonait à une de ses copines. Quand je suis rentré, elles étaient en grande discussion ! La copine voulait tapisser sa salle à manger.  Voilà 20 ans qu’elle dine avec sa fibre de verre. Elle a fini par s’en lasser. Elle change la couleur chaque année mais, le papier peint, c’est trop tendance. Evidemment, elle a essayé d’arracher la fibre … sans succès. Ma femme se tourne vers moi. Ne suis-je pas l’homme de la situation ?

 

La fibre de verre a été très à la mode. Ses chiffres de vente sont encore fort honorables. Elle doit son succès à ses nombreuses qualités. Elle structure les murs, dissimule les petites imperfections, empêche les microfissurations. Les motifs sont variés. L’entretien est facile. Suivant le type de peinture : lavage de la surface ou application d’une nouvelle couche. Elle apportait une alternative intéressante au traditionnel papier sciure.

Mais quand on veut la retirer, un gros problème apparaît. La fibre de verre adhère, très bien même, à son support. L’arracher signifie s’attaquer au plafonnage. La détapisser ? Impossible, la surface est trop imperméable. Il faut l’enduire pour faire disparaître la structure et retrouver une surface plane. Le temps et le coût sont autant d’inconvénients pour ce qui n’est finalement qu’un réenduisage sur une couche intermédiaire. Certains se résignent et gardent quelques années de plus cette finition qu’ils ont tant chérie.

Cela ne peut plus durer. Les professionnels interpellent régulièrement les fabricants. Enfin, ils sont entendus !

liberee_delivreeUn nouveau produit est arrivé sur le marché belge : DECOLLE TOILES DE VERRE de Quelyd (Bostik), un gel bleuté qui, appliqué sur la fibre, dissout la colle. Le revêtement mural, même peint, peut enfin s’enlever facilement. Le fabricant annonce une efficacité sur toutes les toiles de verre et les peintures. Ce produit est fourni prêt à l’emploi. Il peut également être utilisé sur des papiers peints vinyliques, légers ou lourds, avec lesquels on rencontre des problèmes similaires. Sans solvant, il est classé en A+ au niveau des COV.

Mais j’y pense … Une ancienne logette reconvertie en rangement a encore un mur recouvert de fibre de verre. Une belle occasion de le tester !

 

merci_michel

Source : www.bostik.fr
Source de l’illustration : pixabay.com (CC0 Public Domain - Libre pour usage commercial - Pas d'attribution requise). Son utilisation n'engage en rien l'auteur sur un soutien ou un entérinement éventuel du contenu de l'article.

 

Pour poster un commentaire, n'oubliez pas de vous connecter

Actualités

pave-rapport de veille femme construction

Suivez notre magazine Flipboard

Je m'abonne à la newsletter

Rapports de veille

pave-construction-durable-frasnes-forem

paroles d'e-veilleurs

Restez au courant, c'est pas demain la veille