connexion

Veilleconstruction.be

Vous êtes ici : Accueil // Qualité du bâtiment // Toutes thématiques // Faut-il choisir des produits de construction locaux ?

Faut-il choisir des produits de construction locaux ?

JF_Gaffard_Culture_de_chanvre_a_fibreC’est en tout cas le résultat d’une étude espagnole, financée par un programme-cadre européen, qui compare les cycles de vie de matériaux de construction. Elle met en avant « l’existence d’un fort potentiel d’éco-innovation et la possibilité de remplacer les matériaux traditionnels par des matériaux naturels locaux afin de réduire l’empreinte écologique des bâtiments »1

Mais est-ce vraiment toujours aussi évident ?

Comme des vagues, les flux philosophiques viennent se heurter aux récifs économiques. Dans les tourbillons du développement durable, les naufrageurs guettent les citoyens égarés. 

Suivant que le matériau est passé sous la loupe de ‘l‘analyse du cycle de vie’ ou de ‘l’écobilan’, les résultats peuvent se nuancer, voire différer notablement. L’adjonction de certains produits pressentis ou reconnus comme toxiques permet, par exemple, d’augmenter la part de matières recyclées dans un matériau. Elle n’est pourtant pas sans conséquence sur la santé des occupants d’un bâtiment qui se voient exposés chroniquement à des émissions (même de faible intensité) tels les composés organiques volatils (COV). Les multiples inquiétudes sur la qualité de l’air intérieur témoignent de l'actualité du sujet.  

Les matériaux naturels locaux ne sont-ils pas les matériaux traditionnels d’hier, abandonnés suite aux avancées technologiques de l’ère industrielle ? Les techniques constructives anciennes sont peu à peu redécouvertes, les matériaux reviennent sur le marché : paille, béton de chanvre, pierre, laine de mouton, .... déclenchant des controverses. 

N’est-il pas aussi surprenant de voir que ces matériaux, bien que disponibles localement, sont moins chers importés. La pierre bleue en est un des exemples bien connus.

Les matières premières d’aujourd’hui sont-elles toujours les mêmes qu’autrefois ? La qualité du chanvre cultivé en Wallonie et utilisé dans le béton éponyme est reconnue. Mais la longueur des brins de paille de nos champs, raccourcie pour éviter le couchage, ne convient plus pour les toitures en chaume.  

Si la demande explose, les ressources locales seront-elles suffisantes pour couvrir les besoins ? Les terres laissées en friche seront-elles bientôt pâturées ? Compter les moutons, voilà ce que feront ces braves fonctionnaires européens chargés de vérifier le bon usage des subsides. 

Les certitudes des chercheurs espagnols peuvent-elles être transposées dans nos contrées ? Faut-il choisir des produits de construction locaux ? Non vraiment, répondre à cette question ne me semble pas facile. Intuitivement, j’ai envie de répondre : « Oui, bien sûr ! ». Mais cette assertion va-t’elle résister à l’analyse ? Une chose est certaine, le débat est ouvert et les enjeux nombreux.

Et vous, qu’en pensez-vous ? 

 

Pour mémoire : 

L’analyse du cycle de vie (ACV) prend généralement en compte l’énergie nécessaire pour :

  • l’extraction des matières premières
  • leur transformation
  • la production ou fabrication du matériau
  • sa mise en oeuvre
  • son entretien et, le cas échéant, son remplacement
  • sa démolition ou sa déconstruction
  • son traitement en fin de vie, son recyclage ou son élimination 

D’autres critères peuvent intervenir orientant l’étude vers un ‘écobilan’ :

  • la longévité
  • l’efficacité du matériau
  • l’impact sur la santé

 

Sources et plus d’informations :

  1. « Des matériaux de construction plus écologiques », European Union, Dernière mise à jour: 04/09/2011, http://ec.europa.eu, consulté le 22/02/2012
  2. « Les matériaux de construction écologiques », Françoise Jadoul, Espace Environnement, 28/11/2011, www.rise.be
  3. « Flux des matériaux : filières actuelles, politiques publiques et outils pratiques - Cycle de vie des matériaux de construction », Sophie Trachte, Architecte MAS - Assistante de recherche, Architecture et Climat, www.curbain.be
  4. www.toitenchaume-constructionpaille.com, consulté le 23/02/2012
  5. pour la photo : « Culture de chanvre à fibre », J.F. Gaffard, Jeffdelonge, 2003-07-24 (original upload date), http://commons.wikimedia.org

Pour poster un commentaire, n'oubliez pas de vous connecter

Actualités

pave-rapport de veille femme construction

Suivez notre magazine Flipboard

Je m'abonne à la newsletter

Rapports de veille

pave-construction-durable-frasnes-forem

paroles d'e-veilleurs

Restez au courant, c'est pas demain la veille