connexion

Veilleconstruction.be

Vous êtes ici : Accueil // Techniques spéciales // Informations générales // Mais qui va entretenir nos installations solaires ?

Mais qui va entretenir nos installations solaires ?

Entretien des panneaux solairesVoici, ci-dessous, un article que je trouve très intéressant de par sa présentation, son côté complet et concis sur l'entretien des installations solaires. En lisant cet article, on se rend compte qu'il y a un certain degré de complexité.

Qui aura la compétence pour le faire ? Il va falloir former pour atteindre ce niveau de compétence.  

L'article a été réalisé d'après le "Guide de maintenance pour le responsable technique/énergie" rédigé par Bruxelles Environnement (IBGE - Institut Bruxellois pour la Gestion de l'Environnement) consultable en cliquant ici

Source : Exploitation et maintenance des grands systèmes solaires thermiques, dossier réalisé par 3E pour le compte de Bruxelles Environnement dans le cadre de la mission de facilitateur énergies renouvelables grands systèmes, L'Entreprise n° 868, août 2010, pages 24 à 40 - copyright : Toute reprise d'articles, en tout ou en partie, n'est permise qu'après autorisation expresse de l'éditeur et avec la mention explicite de leur provenance. 

Publié avec l'aimable autorisation de l'I.B.G.E.

Commentaires   

+1 #1 Xavier Potvin (Le Forem) 17-09-2010 10:37
Les entreprises qui installent des capteurs thermiques, des panneaux solaires photovoltaïques ou panneau thermodynamique devraient proposer à leurs nouveaux clients des contrats d'entretiens pour la maintenance des installations. A l'instar d'autres systèmes (les alarmes par exemple) ce fidéliserait la clientèle, cela garantirait la fiabilité des installations et donc forcément leur durabilité.

Pour poster un commentaire, n'oubliez pas de vous connecter

Actualités

pave-rapport de veille femme construction

Suivez notre magazine Flipboard

Je m'abonne à la newsletter

Rapports de veille

pave-construction-durable-frasnes-forem

paroles d'e-veilleurs

Restez au courant, c'est pas demain la veille