connexion

Veilleconstruction.be

Vous êtes ici : Accueil // Techniques spéciales // Informations générales // Chez ORES, ça gaze, au féminin aussi !

Chez ORES, ça gaze, au féminin aussi !

Ores au féminin

Ces 1er et 3 avril ont lieu les « journées Technogirls », à l’initiative de la Fédération Wallonie Bruxelles et d’Agoria, la fédération des entreprises technologiques. Il s’agit d’une belle occasion pour sensibiliser les jeunes de 6ème primaire, filles et garçons, aux métiers techniques et scientifiques, et de montrer que ceux-ci s’adressent également à la gent féminine !

ORES, le principal gestionnaire de réseaux de distribution d’électricité et de gaz naturel en Wallonie, ouvre lui aussi ses portes aux dames. C’est ainsi que, pour la première fois, son service Gaz à Strépy-Bracquegnies vient d’engager Julie, une jeune ingénieure industrielle en électromécanique. Alors que plusieurs candidats masculins s’étaient également présentés, c’est Julie qui a été choisie. Ce qui a fait la différence ? Sa passion pour la technique, sa vivacité d’esprit, ses capacités d’intégration et d’adaptabilité.
Et ce n’est pas tout. Ce 1er avril (ce n’est pas un poisson !), Muriel vient de rejoindre elle aussi le service Gaz de Strépy. La jeune dame suit une formation FOREM en sanitaire-chauffage ; durant trois mois, elle réalise son stage chez ORES où elle accompagne sur le terrain une équipe travaillant dans les postes et cabines gaz. Un job demandant à la fois une bonne connaissance technique de base, une grande capacité d’apprentissage (les techniques de gaz naturel ne s’apprenant pas à l’école), et un excellent esprit sécurité. Et tout comme pour Julie, c’est bien la passion du métier qui anime Muriel …
En Belgique, les études techniques de l’Enseignement qualifiant sont fréquentées à 97% par des garçons ; quant aux études supérieures, moins de 15% de filles suivent une formation d’ingénieur. Si des préjugés existent encore au sujet des filières de formations et métiers qualifiants, ils sont tout autant présents lorsque l’on parle de filles dans les secteurs technologiques. Pourtant, ceux-ci ont bien changé avec le temps puisque, par exemple, ils font davantage appel au raisonnement intellectuel qu’à la force physique … et ces secteurs regorgent de possibilités, en termes d’emploi, de formation continue et d’évolution, tant pour les garçons … que pour les filles. Avis aux candidates !

 

Julie

Julie :
« J’ai réalisé un master en sciences de l’ingénieur car, depuis toujours, j’ai été attirée par la technique et le travail de terrain. Mes atouts en tant que jeune ingénieure industrielle ? Avant tout l’écoute, et la patience. »


Muriel :
« Être technicienne, c’est un rêve qui devient réalité. Je suis une passionnée de technologie, et apprécie tout particulièrement le côté manuel. Mes forces en tant que jeune dame : mon côté apaisant, mon sens du contact et du service. »

Muriel David et Julie

De gauche à droite : Muriel, David (Chef du service Infrastructures Gaz) et Julie.

Pour poster un commentaire, n'oubliez pas de vous connecter

Actualités

pave-rapport de veille femme construction

Suivez notre magazine Flipboard

Je m'abonne à la newsletter

Rapports de veille

pave-construction-durable-frasnes-forem

paroles d'e-veilleurs

Restez au courant, c'est pas demain la veille