connexion

Veilleconstruction.be

Vous êtes ici : Accueil // Techniques spéciales // Installation sanitaire // Eau chaude sanitaire : quelle technologie solaire choisir ?

Eau chaude sanitaire : quelle technologie solaire choisir ?

APERE_installation_photovoltaique_et_thermique_en_toiture.Mieux vaut-il installer un chauffe-eau solaire thermique, thermodynamique ou photovoltaïque ?

Cette question, très souvent posée, trouve aujourd’hui une réponse claire et nette, notamment sur le plan de l’investissement financier initial. Suivez notre analyse chiffrée.

En ce qui concerne la production d’eau chaude sanitaire domestique, une conjonction d’éléments permet aujourd’hui de ne plus être dans le doute :

  • D’une part, le prix des systèmes photovoltaïques s’est effondré en l’espace de 10 ans. Pour des installations de faible puissance (3 kWc) et TVA comprise, nous sommes passés de plus de 10 €/Wc en 2006 à des offres allant jusqu’à 1,5 €/Wc en 2016.
  • D’autre part, la fiabilité et la robustesse de ces systèmes ont fait leurs preuves et les productivités sont nettement plus importantes qu’espéré il y a 10 ans. En Belgique, nous observons globalement 15 à 25% de productivité de plus qu’attendu à l’époque.
  • Enfin, les systèmes électriques, qu’ils soient en production ou en consommation, sont très aisément et précisément mesurables et pilotables efficacement. A peu de frais, ils offrent un fonctionnement « intelligent » et autonome, dans un environnement où la question de l’équilibre des réseaux électriques devient… décentralisée.

Nous vous proposons une analyse économique comparative des coûts d’investissements de 3 solutions différentes, sans tenir compte d’aucune aide financière de quelqu’ordre que ce soit (pas même la compensation) et en suivant un seul objectif : produire 65% de l’eau chaude sanitaire avec du soleil.

Quels sont les systèmes comparés ?

Pour un logement individuel moyen, avec un système solaire thermique classique, le soleil fournira 65% de l’eau chaude nécessaire – rarement plus – et essentiellement durant 7 à 8 mois de l’année (de mars à octobre).

Considérant le chauffe-eau solaire thermique comme notre étalon, les autres systèmes sont dimensionnés pour que 65% de l’énergie nécessaire au chauffage de l’eau soient issus du soleil. Le complément vient, dans tous les cas, de l’électricité du réseau.

 Lire la suite

 

 

 

 

Pour poster un commentaire, n'oubliez pas de vous connecter

Actualités

pave-rapport de veille femme construction

Suivez notre magazine Flipboard

Je m'abonne à la newsletter

Rapports de veille

pave-construction-durable-frasnes-forem

paroles d'e-veilleurs

Restez au courant, c'est pas demain la veille