Imprimer
Affichages : 3090

Chateau_de_Waroux_ANS_Belgique_by_MilucideL’Administration du patrimoine est régulièrement sollicitée. Consolidation des maçonneries ? Choix d’une sous-toiture ? Pose des ardoises ? ... ne sont que quelques-unes des questions rencontrées sur les chantiers de restauration. Il était devenu urgent de faire circuler des informations techniques fiables en lien direct avec les exigences du Département du Patrimoine, surtout lorsque les malfaçons sont récurrentes. La solution s’appelle ...

.....FARCC     

Ce sont des Fiches d’Aides à la Rédaction de Cahiers de Charges, synthèses d’informations techniques destinées aux professionnels de la restauration : artisan, entrepreneur, architecte, ingénieur, ... « La bonne volonté n’est pas un critère suffisant pour travailler sur un chantier patrimonial ! », nous dit Monsieur Scaillet.

Les FARCC mettent en évidence des informations importantes qui ne constituent parfois qu’un détail dans un document technique de référence (NIT, DTU, ...). ‘Poser des voliges le cœur au soleil’ n’est qu’un exemple. Le cas des inox ferritique et austénitique, un autre. Il fut l’objet de nombreuses discussions sur chantier or il n’est en rien anodin pour la pérennité des travaux entrepris.

Elles sont aussi de précieux outils de transmission de savoir alors que chaque départ à la retraite signifie une perte de connaissances. Elles s’appuient d’une part, sur une collecte de données, notamment dans des ouvrages historiques de référence, les normes, les documents techniques de référence et, d’autre part, sur un travail collaboratif enrichi de l’expérience de différents acteurs de la restauration (architectes de la Direction, artisans, auteurs de projet, ingénieurs, laboratoires privés ou publics, universités, ...).

Les fiches diffèrent suivant qu’il s’agisse du matériau (« Ardoises naturelles - Spécifications produit ») ou de sa technique de pose (« Ardoises naturelles - Règles de pose plan carré »). Chacune concentre des informations pertinentes essentielles à la réussite des travaux. L’insertion des données techniques des FARCC dans un cahier des charges garantit un travail final de qualité (ou à tout le moins, l’exigence d’un travail de qualité).

La problématique des toitures est la plus documentée. Elle constitue souvent la première étape des travaux de restauration nécessaires à la protection des bâtiments.


Comment s’initie une FARCC ?

Avec le traditionnel « On fait toujours comme ça ! » alors que les constats de malfaçons sur chantier montrent ostensiblement et régulièrement le contraire.

ont engendré la petite dernière «  Membrane de sous-toiture souple - Spécifications produit et mise en œuvre ».

 

SPW_DG04_Jean-Christophe_Scaillet_FARCCLes FARCC sont disponibles gratuitement sur le site de la Direction du Patrimoine ... d’un clic ici !

 

 

Sources : Compte rendu de la présentation « Les fiches d’Aides à la Rédaction de Cahiers de Charges (FARCC) » de Monsieur Jean-Christophe Scaillet, DGO4 Département du patrimoine - Direction de la Restauration - Cellule d'Appui et Contrôle Technique, lors du Colloque « Evolution et avenir du patrimoine wallon » organisé par la Confédération Construction Wallonne (CCW), l’Institut du Patrimoine Wallon (IPW) et le Service Public de Wallonie (SPW DG04), 12/09/2014, Moulin de Beez - Namur
Source des illustrations :
1. (intro) « Château de Waroux - ANS – Belgique » by Milucide (travail personnel), 08/09/2013, 15:45:03, Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported license, commons.wikimedia.org
2. dgo4.spw.wallonie.be
Leur utilisation n’engage en rien les auteurs/organismes sur un soutien ou un entérinement du contenu de l’article.