Imprimer
Affichages : 233

Dans Les Dossiers du CSTC 2018/2.7, nous relations des cas de pathologies spécifiques aux petits vitrages isolants en conditions anticycloniques hivernales. Or, de nouveaux cas de pathologies se sont présentés pour des triples vitrages de petites dimensions dont les cavités étaient supérieures à 12 mm… mais en conditions estivales cette fois !

Explication du phénomène

Deux différences importantes sont à noter :

Le comportement du vitrage en hiver et en été est illustré par la figure ci-contre.

 

Consulter l'article.