Changer les châssis

Gilles-Carnoy-photo-2-immeuble-AG-Real-Estate-Bruxelles

À Bruxelles, le remplacement des châssis de façade doit être couvert par un permis d’urbanisme selon l’article 98, § 1, 2°, CoBAT. Il s’agit en effet de la « modification (…) extérieure d’un bâtiment. »

On dit souvent qu’il faut les réaliser à l’identique.

En réalité c’est pour être dispensé de permis que cette condition doit être rencontrée.

L’article 21 de l’arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale du 13 novembre 2008 détermine comme suit les actes et travaux dispensés de permis d’urbanisme :

« Art. 21. Pour autant qu’ils n’impliquent aucune dérogation à un plan d’affectation du sol, un règlement d’urbanisme ou à un permis de lotir, les actes et travaux suivants sont dispensés de permis d’urbanisme : (…)

8° le remplacement des châssis, vitrages, vitrines commerciales, portes d’entrée, portes cochères et portes de garage, pour autant :

9° la création, la suppression ou la modification de baies et châssis, pour autant :

Cela signifie que c’est pour être dispensé de permis qu’il faut remplacer à l’identique.

Et lorsqu’un permis est requis, faut-il aussi que les nouveaux châssis soient identiques ou au moins similaires ? Oui, dans une large mesure.

 

Lire la suite de l'article sur le -Carnet de route en droit immobilier--

Les conditions d'utilisation du blog « Carnet de route en droit immobilier » s'appliquent au présent article.

 

Autres articles du Carnet de route

Le carrelage est-il décennal ?
 Qui répare le mur ?