connexion

Veilleconstruction.be

Vous êtes ici : Accueil // Sécurité - santé // Lever une charge, tiendra ou tiendra pas…. ? La suite !

Lever une charge, tiendra ou tiendra pas…. ? La suite !

Apalonnierprès avoir parlé des grades (qualité d’acier, voir article « Lever une charge, tiendra ou tiendra pas ? », ) nous allons maintenant parler des effets angulaires.

Est-ce qu’une chaîne, une sangle, un câble,… peuvent lever la même charge quel que soit l’angle utilisé ???

La plupart des personnes auraient tendance à dire que oui…. Mais dans les faits que se passe-t-il….?

chaine soulevant charge avec angle de 120°

photo d'une charge soulevée avec angle de o degré

 

Prenons comme exemple une charge pesant un poids de deux tonnes.

On peut voir que, verticalement, la répartition de la charge se fait de façon égale sur chaque câble : 2 tonnes divisées par deux brins = 1 tonne par brin (dessin 1).

Si on prend la même charge mais cette fois avec un angle de 120° (dessin 2), on constate que pour une charge égale (toujours de 2 tonnes), cette fois, la charge qui est appliquée sur chaque brin n’est plus la même : d’une tonne par brin, on passe à deux tonnes par brin !

Mais comment cela se fait-il  ???? Mon poids de départ n’a pas pourtant pas changé,…Pourquoi est-ce que la tension sur les brins a alors augmenté ????

Voici quelques questions auxquelles nous allons donner réponses...

A titre d’illustration, prenons l’exemple de seaux d’eau qu’il faut porter.

Nous les tenons normalement avec les bras le long du corps et nous arrivons, de cette manière, à les porter sans trop de problèmes.

Maintenant, si nous tenons ces deux mêmes seaux avec les bras à l’horizontal, l’impression que l’on a du poids est toute différente,…On les trouve en effet beaucoup plus lourds alors que le poids des deux seaux n’a pas changé,…

Et bien pour nos accessoires, c’est pareil….. !

Si l’on prend la première image, la seule force que l’on retrouve est une force verticale (la gravité).

Si l’on prend la deuxième image, là, par contre, on doit additionner cette force verticale (la gravité) avec un coefficient dû à l’angle (pour un angle de 120°, le coefficient est de deux). Cela nous donne donc le poids de la pièce (2 tonnes) multiplié par le coefficient (2) :

2 (tonnes) x 2 (coefficient) = 4 tonnes, ces 4 tonnes représentent la tension qui est d’application au niveau des deux brins (2 tonnes par brins).

Est-ce que le coefficient est le même quel que soit l’angle ? Ce serait trop facile ! En fait, plus l’angle est ouvert (grand) plus le coefficient va augmenter.

A titre d’exemples, prenons un angle donné sur deux brins et restons sur une pièce pesant deux tonnes :

À 0° le coefficient est de 1 soit ma pièce pèse toujours 2 tonnes.

À 60° le coefficient est de 1.2. Ma pièce équivaut à une pièce pesant 2,4 tonnes.

À 90° le coefficient est de 1.4. Ma pièce équivaut à une pièce pesant 2,8 tonnes.

À 120° le coefficient est de 2.  Ma pièce équivaut à une pièce pesant 4 tonnes.

!!!! Les fabricants garantissent leurs équipements jusqu’à un angle de 120°, donc l’angle à ne pas dépasser pour le levage est de 120°.

Les angles donnés ci-après ne devraient donc jamais être vus au travail….. :

À 150° le coefficient est de 4.  Ma pièce équivaut à une pièce pesant 8 tonnes

À 160° le coefficient est de 6.  Ma pièce équivaut à une pièce pesant 12 tonnes.

Pour pallier le manque de connaissances des utilisateurs vis-à-vis de ce problème de surcharge, on retrouve sur les plaquettes identificatrices des équipements de levage et/ou sur les fiches techniques, l’information quant à la Charge Maximale d’Utilisation (CMU).

Le tableau ci-dessous reprend les poids autorisés à être levés en fonction de l’angle et du nombre de brins:

Une réflexion pourrait alors vous venir en tête,… :"Tiens, c'est bizarre, que je lève la charge sur 3 ou sur 4 brins, la charge qui peut être levée est la même, pourtant j'ai rajouté un brin. Je devrais donc pouvoir lever plus??? Non????"

En fait non, car si l'on prend en compte la répartition de la charge à lever, sur les 4 brins qui seront attaché à la dite charge, il y aura toujours 1 des brins qui n'aura pas la même tension que les autres, c'est pourquoi que l’on ait 3 ou 4 brins, la Charge Maximale Utilisée sera la même.

Attention, il faut également être attentif au fait que les fabricants peuvent donner l’angle de deux manières possibles :

-         Soit sur 2 brins (ex 120°)
-         Soit par rapport à la verticale (ex 60°).

Tout ça pour expliquer que l’accessoire (chîine ou autre) utilisé, aura une durée de vie plus ou moins grande en fonction des angles que l’on va appliquer pour lever la charge.

En conclusion, le bon conseil à donner pourrait-être: « Au plus l’angle est petit, au plus mon accessoire sera résistant et plus longtemps  je pourrais le garder en bon état ! »

Remarque :

N’oubliez pas que tout accessoire de levage est soumis au contrôle d’un Service Externe de Contrôle Technique (SECT).

Sources:

  • Cours VCA pour les illustrations avec le palonnier  

.

 

Pour poster un commentaire, n'oubliez pas de vous connecter

Actualités

pave-rapport de veille femme construction

Suivez notre magazine Flipboard

Je m'abonne à la newsletter

Rapports de veille

pave-construction-durable-frasnes-forem

paroles d'e-veilleurs

Restez au courant, c'est pas demain la veille