• 2020/12/04 : Analyse des coûts du cycle de vie des bâtiments - LCC (Bruxelles) - Nouvelle date

    Mise à jour du 26/06/2020  : Le séminaire est repgrammé le vendredi 04 décembre 2020


    Mise à jour du 20/04/2020  :  reporté
    "Toutes les formations et tous les séminaires destinés aux pros du bâtiment, programmés entre mars et juillet 2020, sont reportés. De nouvelles dates seront fixées entre septembre 2020 et juin 2021."Bruxelles Environnement (mail du 14/04/2020)


    Le vendredi 20 juin 2020 – Bruxelles Environnement vous propose de consacrer la matinée à un séminaire sur le thème « Analyse des coûts du cycle de vie des bâtiments (LCC) », une introduction technique à l’analyse LCC, ses outils, leurs intérêts et limites tant en rénovation qu’en construction neuve. 

  • B-EPD … un outil pour mieux cerner la performance environnementale des produits de construction

    illutration_pretexte_B-EPD

    B-EPD est une base de données belge développée dans le cadre du programme EPD (Environmental Product Declaration).

    En effet, si un fabricant souhaite assurer la promotion de ses produits en y apposant un message environnemental, il a désormais l’obligation de faire une déclaration environnementale. Elle se présente sous la forme d’une analyse du cycle de vie (ACV ou LCA pour Life Cycle Assessment) enregistrée dans B-EPD après validation par un évaluateur indépendant.

  • Classification Y pour les nouvelles technologiques durables

    La prise de conscience des dangers inhérents au changement climatique pousse de plus en plus d'entreprises et d'institutions de recherche à développer des technologies visant à réduire nos émissions de CO2. Afin de faciliter l'identification de ces technologies durables dans le nouveau système de classification des brevets, ou Classification coopérative des brevets (CPC), une section Y a été créée spécialement en vue de les regrouper.

  • Comment déterminer l'empreinte écologique d'un matériau ?

    Travel_Left_Footprint_Icon_by_Icons8Il n'est plus rare pour un entrepreneur d'être confronté à un client qui souhaite absolument construire avec des matériaux naturels et écologiques. Les raisons avancées peuvent être variées: pour limiter l'empreinte écologique, pour leur santé, etc. Mais que pensez de ces matériaux ? A partir de quand un matériau est-il durable et respectueux de l'environnement ?

  • Construction - Pourquoi faut-il définir des tolérances ?

    pied_a_coulisse_digital

    Sur l’ensemble des cas de pathologies qui arrivent à la division « Avis techniques et consultance » du CSTC,  10 à 15 % tournent autour de questions de tolérance et d’aspect. Luc Firket est bien placé pour le savoir, il y travaille et collabore d’ailleurs, avec quatre autres collègues, au développement d’une Antenne-Normes exclusivement consacrées à cette question (Antenne-Normes « Eye Precision ») !

    Interprétations et divergences, tout est possible lorsque les textes ne sont pas suffisamment précis. Chacun voit les choses en fonction de ce qui lui convient le mieux, une faille par laquelle il est facile de s’engouffrer.

  • Détermination des performances environnementales des bâtiments à l'aide de l'outil TOTEM

    CSTC-logo-TOTEM

    La réduction des émissions de CO₂ liées à la consommation énergétique des bâtiments constitue un des objectifs  de  la  directive  européenne  sur  la  performance  énergétique  des  bâtiments  (DPEB).  Plus  la  consommation d’énergie diminue, plus la contribution relative des matériaux de construction à l’empreinte écologique globale des bâtiments gagne en importance. Afin d’aider le secteur belge de la construction à réduire l’impact environnemental des bâtiments, les trois Régions du pays ont mis au point l’outil TOTEM.

  • Gérer son chantier avec la méthode des 5S

    CSTC-gestion-chantier-methode-5S

    Si la gestion du matériel, des matériaux et des déchets de chantier est une nécessité, elle peut toutefois générer de nombreux gaspillages (temps, matériel, matériaux,...) et des situations d'insécurité lorsqu'elle est mal assurée. La méthode des 5S, issue du lean construction (voir Les Dossiers du CSTC 2016/3.16) et des méthodes lean initialement utilisées dans le secteur automobile japonais, vise à offrir une structure de travail aux entreprises afin de mettre en place un environnement de travail organisé qui leur permettra de gérer efficacement les chantiers. 

  • Mesurage des revêtements de murs et de sols selon la norme NBN B 06-001

    CSTC-mesurage-revetement-facade

    En raison de la complexité croissante des produits, il n’est pas toujours facile pour le tailleur de pierre ou le carreleur de calculer les quantités qui seront utilisées pour revêtir les murs et les sols. La méthode de mesurage décrite dans la norme NBN B 06-001 reste néanmoins la référence en la matière.

  • Mesurer la performance thermique de l’enveloppe ? C’est pour bientôt !

    CSTC-mesurer-performance-thermique-enveloppe-consommation

    Mesurer la performance thermique de l’enveloppe d’un bâtiment pourrait permettre de mieux évaluer l’impact réel de certains choix liés à la conception ou à la mise en œuvre et de déterminer les points d’attention susceptibles d’améliorer les performances thermiques réelles des bâtiments. Vu l’ampleur des applications envisageables, des recherches sont actuellement menées pour développer une méthode de mesure fiable et applicable à grande échelle. 

  • Mesures de couleur sur matériaux de parachèvement

    Un avis sur cinq auquel a été confrontée la division Avis technique l'année dernière concernait l'aspect des matériaux de parachèvement. L'utilisation d'un colorimètre peut être envisagée afin d'évaluer la couleur, élément essentiel de l'aspect, et de mettre fin aux discussions. Les mesures obtenues par cet appareil ne correspondent toutefois pas toujours à la perception visuelle sur place. Cet article en explique les raisons et traite de certains aspects importants relatifs à la mesure des couleurs.

  • Mieux gérer les commandes et les stocks

    CSTC-planning-mural

    La gestion des matériaux à mettre en œuvre sur un chantier représente une part non négligeable du travail à fournir en vue de la réussite d’un projet. Les commandes auprès des fournisseurs, la réception des livraisons ou encore le stockage sur chantier sont autant d’éléments pouvant avoir un impact sur la gestion du chantier.

  • Outil de calcul pour l’évaluation des contrastes de couleur et le dimensionnement de la signalisation

    CSTC_texte_sur_verre_constraste_insuffisant

    Le concept ‘Design for all’ vise une accessibilité maximale des bâtiments. L’accessibilité des informations visuelles en fait également partie (voir figures 1 et 2). Cet article présente un outil de calcul, développé par le CSTC, qui permet d’évaluer et de prescrire les contrastes de couleur et de dimensionner la signalisation (notamment le lettrage).

  • Rénovation durable – La Guidance Wheel pour des choix réfléchis et organisés

    ancienne-maison-en-pierre

    En rénovation énergétique de bâtiments anciens, il n’est pas toujours facile de prendre les décisions les plus judicieuses, les facteurs interagissent, les situations sont particulières et les points de vigilance nombreux. Que l’on habite en Belgique, en France ou en Angleterre, la réflexion reste toujours aussi complexe. 

    En Angleterre, plusieurs organisations à but non lucratif soucieuses du devenir des constructions traditionnelles travaillent à l’amélioration de leurs performances pour les rendre plus durables en termes d’énergie, de salubrité et de longévité.

  • Suivi des coûts d'un projet

    Afin de garantir la rentabilité de ses projets, l'entrepreneur doit avoir une idée précise des coûts que ceux-ci entraînent. Un suivi, ou 'contrôle des dépenses', régulier s'avère essentiel à cet égard.