Veilleconstruction.be

Les récupérateurs de chaleur : leurs performances mises à l'épreuve !

La ventilation double flux avec récupération de chaleur constitue, avec la ventilation à la demande, l’une des techniques les plus courantes pour limiter la perte de chaleur liée à la ventilation. Le rendement de l’échangeur de chaleur utilisé influence toutefois grandement la performance globale de ce type de ventilation. A quel rendement peut-on s'attendre en conditions réelles ? 

Le principe d’une ventilation double flux est basé sur une alimentation et une évacuation entièrement mécaniques de l’air (système D selon la norme NBN D 50-001). Ces systèmes étant généralement équipés d’un échangeur de chaleur, on parle également de systèmes avec récupération de chaleur.

L’air chaud extrait des pièces humides est utilisé pour préchauffer l’air frais en provenance de l’extérieur grâce à l’échangeur de chaleur. Cet air neuf préchauffé est ensuite insufflé dans les pièces sèches du bâtiment. Cette technique permet de limiter la perte de chaleur due à la ventilation et donc de réduire la consommation énergétique pour le chauffage. La ventilation à la demande est une autre technique couramment utilisée à cet effet.

Consulter l'article.

 

Suivez notre magazine Flipboard

Rapports de veille