Veilleconstruction.be

Rives de toitures sarking : gare aux fuites !

Isoler les toitures en pente par l’extérieur permet d’améliorer significativement les performances énergétiques d’un bâtiment. Cette amélioration sera d’autant plus importante si les détails de raccord, dont les rives, sont conçus et réalisés avec soin. Il convient notamment d’accorder une attention toute particulière à l’étanchéité à l’air de la toiture. 

Dans le cadre de l’amélioration énergétique des bâtiments existants, il n’est pas rare d’envisager d’isoler les toitures en pente par l’extérieur. Ce principe d’isolation est celui des toitures dites sarking. Parmi leurs nombreux avantages, on compte notamment la possibilité d’isoler la toiture sans devoir modifier le parachèvement intérieur.

Leur mise en œuvre est détaillée dans la NIT 251 (§ 5.5.3.1). Le présent article traite plus spécifiquement de la réalisation de rives performantes pour ce type de toitures.

Etanchéité à l’air

Comme le mentionne la NIT 255, 10 à 15 % de la consommation énergétique d’un immeuble sert à pallier les pertes de chaleur dues à des fuites d’air. Gérer l’étanchéité à l’air d’un détail n’a donc pas pour seul but d’empêcher un phénomène de condensation interne.

Les éléments qui assurent l’étanchéité à l’air de la toiture et de la façade sont :

  • le pare-vapeur de la toiture (voir figure 1, n° 1)
  • l’enduit appliqué sur la face intérieure du pignon (voir figure 1, n° 4).

Consulter l'article.

 

Suivez notre magazine Flipboard

Rapports de veille